Vous souhaitez vendre un bien immobilier ? Plusieurs options s’offrent à vous : réaliser la vente entre particuliers, en passant par un notaire, ou par une agence immobilière. Quel sera le coût de la transaction pour un emprunteur en optant pour une vente par agence ?

A quoi correspondent les tarifs des agences ?

Lorsque vous faites appel à une agence immobilière pour gérer la vente d’un bien foncier, cette dernière ne va vous facturer qu’une fois la vente réalisée. Le montant de cette facturation correspond au travail réalisé pour trouver un acquéreur, réaliser les documents administratifs, gérer les rendez-vous, etc. Les frais comprennent également la commission que prend l’agence sur le montant de la vente. Tous ces services sont regroupés en un seul montant, et une agence ne peut pas vous facturer plusieurs montants pour une seule vente. En France, les agences immobilières sont régies par la loi Hoguet, qui donne un cadre à la tarification.

Comment sont fixées les commissions des agences ?

Une agence immobilière est tenue d’afficher clairement ses frais et d’en informer ses clients. En France, il n’existe pas de législation qui régule le montant des commissions que s’octroient les agences immobilières. Bien que certaines agences proposent un tarif fixe pour leurs frais, généralement, la somme des commissions augmente en fonction du prix d’achat, ou bien le montant varie en fonction d’une fourchette de prix fixée à l’avance. Cette commission varie en général entre 3et 10% du prix de vente. Prenez donc le temps de comparer les différentes agences et la manière dont elles fixent leurs frais.

Comment choisir son agence immobilière ?

Nous l’avons vu, chaque agence peut fixer sa commission. Il ne tient donc qu’à vous de faire jouer la concurrence, et de comparer les tarifs des agences immobilières afin de trouver la plus avantageuse pour vous. Prenez également en compte à laquelle l’agence estime votre bien, la stratégie de vente qu’elle vous propose (afficher un prix volontairement bas, ou au contraire remonter le prix pour prévoir une marge de négociation), etc. Enfin, il est à noter que même si l’agence travaille plusieurs mois sans pour autant trouver un acquéreur pour votre bien, vous ne serez pas facturé, dans la mesure où aucune vente n’a été réalisée. Cependant, il est dans l’intérêt des agences de conclure le plus de ventes, vous n’aurez donc en principe pas à vous soucier de la réussite de la transaction.

Pour toute demande d’information, nous vous proposons de contacter l’agence Avisofi la plus proche de chez vous, en cliquant sur la carte des agences de courtiers en prêts immobiliers.