Depuis peu, la société Innsquare s’est lancé le défi fou de proposer à Paris des appartements en location avec option d’achat. Comment cela fonctionne-t-il ? Quel est le public visé ?

Acheter le logement dont on est locataire ? C’est le postulat de départ sur lequel se base la jeune entreprise Innsquare, créée il y a tout juste deux mois. Basée uniquement à Paris pour le moment, la société espère ainsi toucher des ménages ayant du mal à décrocher un crédit, du fait de leurs revenus.

Le fonctionnement est très simple : au moment de la signature du bail, les locataires souscrivent à une option d’achat, leur permettant s’ils le souhaitent d’acquérir l’appartement dans lequel ils vivent au bout d’un certain nombre d’années. La banque considérera à ce moment leur apport personnel comme égal au montant des loyers déjà versés.

Pour le propriétaire, l’opération est également rentable. En effet, les loyers des logements avec option d’achat seront légèrement plus élevés que ceux du marché. De plus, cela permet d’améliorer son image de marque, car les résidences Innsquare correspondent aux critères des logements socialement responsables.

La première résidence Innsquare ouvrira ses portes l’année prochaine. L’entreprise n’est pas elle-même propriétaire des logements qu’elle propose à la location, mais crée des partenariats avec des propriétaires d’immeubles possédant des appartements vacants. Les résidences Innsquare proposeront un certain nombre de services particuliers, tels que la conciergerie, afin d’associer un certain niveau de standing à la marque.

A l’heure actuelle, Innsquare ne prospecte qu’à Paris, mais n’exclut pas de s’installer progressivement dans d’autres grandes villes françaises, où les prix sont peu abordables. A terme, la société pourrait également travailler avec des propriétaires à l’international, dans des villes telles que Londres ou New-York.

Bien sûr, même si les loyers versés durant les premières années d’occupation constituent un apport personnel aux yeux de la banque, il pourra tout de même être nécessaire de faire appel à un courtier en crédit immobilier pour financer le reste de l’achat. Et vous ? Que pensez-vous de ces locations avec option d’achat ? Pourriez-vous vous laisser tenter ?