Découvrez tous nos conseils pour investir sereinement dans l’immobilier. Quels sont les investissements intéressants, les recherches à faire avant de procéder à l’achat… Avisofi vous guide de A à Z !

Conseil n°2 : le profit s’effectue à l’achat

Si vous souhaitez vous lancer dans l’investissement immobilier, ne perdez à aucun moment cette maxime de vue. En effet, tout le profit potentiel s’effectue lors de l’achat, et non pas lors de la revente. Après vous être renseigné sur la législation et le marché de l’immobilier local, vous pensez avoir trouvé un immeuble correspondant à vos critères. Surtout, réfléchissez bien avant de vous jeter sur l’offre !

1. Comparez avec les ventes récentes dans les environs

Si vous passez par une agence immobilière pour acheter, le prix final des maisons semblables vendues au cours des derniers mois peut vous être fourni sans problème. Sinon, vous n’aurez accès qu’au prix souhaité par le vendeur, trouvable dans les annonces. Attention à comparer des choses qui peuvent l’être : n’oubliez pas de prendre en considération les critères de la surface habitable, du terrain, de l’état du bâtiment, etc.

Qu’apprenez-vous par le biais de cette comparaison ? Le bien qui vous intéresse a-t-il plus ou moins à offrir pour le même prix ?

2. Soyez attentif à la date de mise en vente

La durée depuis laquelle la propriété qui vous intéresse est en vente peut se révéler être un indicateur crucial. En effet, si elle est présente sur le marché depuis longtemps, cela peut s’expliquer par deux raisons :

– soit le marché est très lent : par conséquent, peu de personnes sont intéressées par ce type de bien ou de localisation ;

– soit personne n’accepte de payer aussi cher : l’annonce n’est peut-être pas aussi bien qu’il y paraît, la prudence est de mise.

Quelle qu’en soit la raison, mieux vaut se méfier si le bien que vous avez repéré est présent sur le marché depuis une longue période.

3. Faites une offre plus basse que le prix demandé

Vous n’avez rien à perdre ! Au contraire, les vendeurs ont tendance à mettre un prix supérieur à ce qu’ils souhaitent réellement obtenir. Cela leur permet de conserver une marge de manœuvre, et de pouvoir négocier. Par conséquent, vous avez tout à gagner à proposer une offre en-dessous du prix demandé. Au pire, elle sera refusée. Mais si le vendeur accepte, vous pouvez économiser jusqu’à plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Si vous payez un prix trop élevé pour la propriété, vous risquez d’être surpris par la suite en vous rendant compte que vous ne gagnez pas d’argent. Cela créerait une énorme pression sur vous, vous obligeant à tenter d’occuper tous les logements en même temps, et à demander un loyer trop élevé. D’où l’importance d’être prudent et de toujours négocier le prix demandé par le vendeur.