Une récente étude menée par le site Logic-Immo.com s’est penchée sur les comportements et la psychologie des futurs acquéreurs dans l’immobilier en fonction de leur sexe. Alors, les hommes et les femmes de l’échantillonnage interrogé ont-ils déclaré les mêmes réponses ?

Quelle vision ont les futurs acquéreurs du marché immobilier actuel ?

Le site d’annonces immobilières logic-immo.com a mandaté en février une étude pour mieux connaître les comportements en matière d’achats immobiliers en fonction du sexe déclaré, homme ou femme, des personnes interrogées. Cette étude révèle quelques disparités au niveau des choix à effectuer lors d’un achat immobilier, et notamment de la perception du contexte, en fonction du sexe de la personne qui répondait. Ceci s’explique par des situations financières et professionnelles disparates, qui ne répondent pas aux mêmes problématiques (salaire, emploi précaire ou non, etc.)  et peuvent influencer lors d’un achat immobilier et/ou de la contraction d’un emprunt bancaire. En effet, les femmes occupent encore aujourd’hui la majorité des emplois à temps partiel et donc moins rémunérés, et restent en moyenne, à poste égal, moins payées que les hommes.

Les femmes moins optimistes ?

Selon l’étude, 70% des hommes du panel, qui se composait de 1 347 futurs acquéreurs et acquéreuses, se déclaraient confiants et estimaient qu’il s’agissait du « bon moment » pur investir. De leur côté, les femmes de l’échantillon n’étaient que 62% à avoir cette réponse optimiste. Cette disparité peut s’expliquer par le fait qu’une plus grande majorité de femmes se montre peu confiante quant à l’évolution financière de leur foyer : elles sont 20% à estimer que cette dernière s’est améliorée, contre 31% d’hommes.

Cette tendance se révèle également au niveau national : lorsque 12% seulement des femmes interrogées misent sur une prochaine amélioration du niveau de vie des Français dans les six mois à venir, les hommes, eux, se prononcent à 21% optimistes quant à cette option.

Hommes et femmes : quel est leur profil d’acquéreur ?

L’étude s’intéressait également au « profil » des futurs acquéreurs, en leur demandant dans quelle catégorie ces derniers se reconnaissaient le mieux : le gestionnaire (celui qui fait attention à ne pas dépasser son budget), l’attentif (celui qui prend en compte tous les paramètres de l’environnement autour du logement, commerces, transports, etc.), , l’anti-travaux (celui qui ne souhaite pas d’un logement avec travaux), ou enfin l’opportuniste (celui qui attend la bonne affaire pour se décider à acheter). Pour les hommes comme pour les femmes, c’est le profil « attentif » qui est arrivé en tête, suivi en seconde place du gestionnaire pour les femmes et de l’opportuniste pour les hommes.

Quoi qu’il en soit, le moral des futurs acquéreurs interrogés reste cependant au beau fixe. En effet, on ne note que seulement 8% de femmes qui estiment que ce n’est vraiment « pas le bon moment » pour acheter.

Pour toute demande d’information, nous vous proposons de contacter l’agence Avisofi la plus proche de chez vous, en cliquant sur la carte des agences de courtiers en prêts immobiliers.